A rush of blood to the head

En France en 2011, un homme qui a eu une relation sexuelle avec un autre  homme même une seule fois dans sa vie, même si le rapport était protégé, même si c’était il y a 30 ans est exclu définitivement du Don du sang. Doublement triste : une discrimination c’est toujours triste et l’EFS manque de sang.

De mon côté j’ai choisi de ne pas mentir, et d’essayer de lutter pour que le don du sang soit ouvert à tous.

Plus d’infos là :

http://yagg.com/tag/don-du-sang/

et notamment

http://yagg.com/2011/11/14/la-france-manque-de-sang-liberation/

http://yagg.com/2011/06/14/don-du-sang-les-senateurs-et-le-gouvernement-sopposent-a-nouveau-a-la-levee-de-lexclusion-des-homosexuels/

 

Publicités

30 réflexions sur “A rush of blood to the head

  1. « En France en 2011, un homme qui a eu une relation sexuelle avec un autre homme même une seule fois dans sa vie, même si le rapport était protégé, même si c’était il y a 30 ans est exclu définitivement du Don du sang. Doublement triste : une discrimination c’est toujours triste et l’EFS manque de sang. »
    –> Tout est dit 😦

  2. Ils ont bâillonné la vie et se sont mit à parler à sa place. Si elle pouvait parler, elle crierait à leurs faces qu’elle n’avait rien à f** de la couleur (hétéro) du sang, comme de la couleur de la peau des donneurs. Qu’elle veut juste vivre !

    De beaux dessins avec le retour de la « carréttitude » 😀

  3. Il y a deux ans ,j’étais dans un train dans lequel il y avait un wagon réservé au don du sang.
    J’y suis allé,questionnaire habituel.J’ai dit que j’étais homo,les deux filles qui recueillaient le sang ont pris le mien et m’ont demandé de « mentir » à l’avenir.
    J’avoue que ça ne m’a pas vraiment dérangé,dans la mesure où elles aussi trouvaient la position du ministère de la santé stupide.

  4. Quand j’ai appris il y a deux ou trois ans par mon père (fervent donneur de sang) que les gays n’avaient pas le droit de donner, et j’ai été tellement choquée que c’est la première fois que j’ai eu un vrai débat sur l’homosexualité avec mon père… et que j’ai découvert que j’avais la chance d’avoir un papa très ouvert.
    Alors, parlons en ^^

  5. J’le partage, parce que même si j’ai préféré donner mon sang qu’être solidaire-engagée de la cause, je trouve parfaitement dégueulasse, rétrograde et stupide cette interdiction de l’EFS

  6. Si c’était de la discrimination les femmes homosexuelles n’auraient pas le droit de donner… Les études épidémiologiques montrent que la population masculine homosexuelle est beaucoup plus touchée par les maladies émergentes, c’est donc un principe de précaution. Si demain le don est ouvert à tous (ce qui serait une décision plus politique que sanitaire) et qu’il y a une recrudescence de maladies émergentes toute la population criera au scandale car le gouvernement et l’EFS n’auront pas tenus compte des résultats des études épidémiologiques (déjà vécu avec « le sang contaminé »). Moi je pèse 43 kilos donc je ne peux pas donner mon sang : discrimination envers les maigres? Non, principe de précaution envers les donneurs alors pourquoi ne pas en avoir envers les receveurs? Alors je dirais que le pire c’est que les gens préfèrent se révolter plutôt que d’essayer de comprendre…

  7. Marie : le pire c’est que les gens comme vous préfèrent laisser un commentaire ridicule plutôt que de cliquer sur les liens en bas de l’article et y lire des arguments…

  8. Quant à la discrimination, si je suis votre raisonnement Marie : vous pensez donc qu’un homme qui se masturbe devant un film pornographique lesbien mais qui va casser du pédé n’est pas homophobe.

  9. Bien ! Super dessin 🙂
    Marie : donc les homosexuels ne subissent de la discrimination qu’au sein même de leur communauté ? Je veux dire par là que la discrimination n’existe pour les homosexuels que vis à vis des homosexuelles ? Juste parce qu’UNE fois on couche avec un homme on serait exclu ? Allons bon, il y a une différence entre faire n’importe quoi et ouvrir le don du sang sous des conditions qui tout en préservant la sécurité des donneurs -ce qui est le cas pour les donneurs actuels- permettra d’en finir un peu plus avec ces idées nauséabondes qui empuantissent notre existence.

  10. Moi je vais mentir, pour sauver des vies avant de sauver ma fierté. C’est grâce à ça que je suis là, et je veux que d’autres personnes puissent vivre grâce à moi. Qu’on chie sur mon identité sexuelle c’est politique, là on se place au delà de ce genre de concept.
    Par contre je pense que faire une pétition signée par des donneurs/menteurs/sains serait un acte politique fort, la marque que la citoyenneté c’est aussi dépasser les injustices et faire ce qui DOIT être fait.
    C’est un crime de refuser notre sang, ça condamne des gens. J’espère trouver un moyen de mettre ça en place.

  11. Pingback: » Don du sang: ces homosexuels qui bravent l’interdiction (TÉMOIGNAGES)

  12. Pingback: Homosexuels, ils donnent leur sang malgré l’interdiction | Rencontrer des Célibataires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s